Rechercher

Iridologie Animale, qu'est-ce que c'est ?

Dernière mise à jour : 1 juin

Bonjour, aujourd'hui petit article pour vous parlez de l'iridologie équine.

Il n'y avait que 3 professionnels en France dont ma formatrice qui est Anglaise pour la partie équine mais venue s'installer depuis peu en France quand je me suis formé mais depuis nous sommes un peu plus ! Pour l'iridologie pour chien et chat, ma formatrice est Américaine. Mais je suis la 4ème formé en France en équin et la 1ère en canin et félin ! Et je suis depuis 2021, formatrice pour l'école Agapé en Suisse.



L'iridologie animale permet au gardiens/propriétaire d'animaux de découvrir ce qui se passe à l'intérieur de corps d'une manière simple, non-invasive et indolore. Des changements dans l'iris peuvent survenir des semaines avant qu'un problème ne se manifeste en grande partie en grande partie par des méthodes "conventionnelles", ce qui permet au gardiens/propriétaire de prendre des mesures pour traiter le problème avant qu'il ne devienne une maladie/boiterie.


Les yeux et le cerveau sont étroitement liés. Dans l'embryon, l'oeil commence par faire partie du cerveau, il se sépare lentement mais reste connecté au cerveau via le nerf optique et l'anthalami-optique, ainsi que le système nerveux sympathique et para-sympathique. l'iris est en fait un prolongement du cerveau, doté de centaines de milliers de terminaisons nerveuses, de vaisseaux sanguins microscopiques, de boucliers et de tissus conjonctifs. Les cellules nerveuses au sein de l'iris semblent enregistrer le taux de vibration des cellules dans d'autres parties du corps et réagir aux changement tissulaire. Les marques et la coloration de l'iris changent lorsque l'état des tissus corporels changent.


L'oeil et tout particulièrement l'iris, est un organe très complexe que nous connaissons encore très peu, mais nous savons qu'il existe une connexion extrêmement complexe entre l'oeil et le cerveau via le système nerveux et que nous savons que l'oeil et l'iris changent de forme avec des changements dans la chimie du corps.


Les forces et les faiblesses constitutionnelles peuvent commencer a être détectées entre 6 semaines et environ 6 mois, il serait donc très bénéfique pour les gardiens/propriétaires de faire contrôler leur jeune cheval et de faire enregistrer l'iris afin qu'à l'avenir nous sachions quels changements et quand cela se produit.


L'iridologie chez les chevaux n'est pas si bien connue, ni relatée, mais il y a eu aussi des pionniers dans ce domaine. Syd Mercer qui était dans la section de remonté de la cavalerie pendant la guerre était évidemment un guérisseur naturel avec un oeil très attentif, il a appris a lire l'iris par un chirurgien vétérinaire du nom de Stephenson, de Stoke on Sent, Stephenson était retraité et à offert son aide à la cavalerie de la section remontée, pendant cette guerre, Mercer et Stephenson, ont vu de nombreux chevaux blessés et mourants. Mercer avec l'aide de Stephenson ont remarqués les différentes marques sur l'oeil et se trouvaient en position de "est-ce que cela à été étudié avec des observations post-mortem, après la guerre, ils avaient la réputation de pouvoir enquêter sur un cheval et dire aux gardiens/propriétaires quel était le problème et de recommander ensuite un traitement, généralement un de ses traitements à base de plantes.


L'une des principales différences entre l'iris d'un humain à celui d'un cheval réside dans la texture, les fibres et la couleur. Cependant, l'iris noir en iridologie humaine à une similitude. Les yeux humains sont généralement classés en bleu, vert, noisette, brun et plus récemment en noir (qui est en réalité brun foncé mais avec une texture différente). Les yeux du cheval sont bruns, mais cela varie du brun foncé au brun/ noisette, aux yeux vairons. La différence entre les yeux humains et ceux des chiens et des chats, réside dans la texture principalement car leurs forme rondes est similaire à celle de nous humains, quand on regarde la carte de l'iris humain et celle duc chien et du chat, seule, quelques différences d'emplacements changent !


Les guérisseurs étudient l'iris de l'oeil depuis les anciens Egyptiens. Ils peignaient des masques sur l'iris sur des modèles d'yeux en céramique. Celles-ci sont visibles au musée du Caire. Les grecs classiques ont également compris que certaines marques de l'iris pouvaient indiquer l'était du corps interne, comme en témoignent les références des écrits hippocratiques. La faculté de médecine de Salerno a enseigné le diagnostique rudimentaire de l'iris au neuvième siècle. Le texte autoritaire perdu a été écrit en 1670 lorsque Philippus Meyens à publié sa "Chromatica Medica" à Dresden. Dans ses écrits, il a déclaré que l'oeil contenait des informations valables sur le corps.




313 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout