Rechercher

Les huiles essentielles pour les animaux de compagnie ?


Employée avec précaution, l'aromathérapie peut être bénéfique pour toute la famille, y compris pour vos animaux de compagnie. Certaines huiles contribuent à leur santé, les calment, tandis que d'autres aident à repousser les puces.

Il est toutefois important de savoir quelles huiles essentielles sont potentiellement dangereuses et de garder à l'esprit certaines consignes de sécurité.

Les huiles essentielles peuvent être d'une grande aide dans certaines situations.

Les dangers ?

Tout d’abord, ne donnez jamais d’huile essentielle en absorption - c’est-à-dire en voie interne - à votre animal de compagnie. Évitez également la diffusion atmosphérique en sa présence, car son système respiratoire est plus fragile et peut s’en trouver endommagé. Vous pouvez, en revanche, actionner votre diffuseur lorsque votre chien est à l’extérieur, et aérer la pièce avant de le faire rentrer. Attention avec les chats. Ils sont dotés d'une enzyme en moins qui ne leurs permet pas de bien absorber les huiles essentielles et de les assimiler ! Elles peuvent devenir un poison pour votre chat, ils risquent la crise d’épilepsie, l’insuffisance hépatique ou la détresse respiratoire.

L’emploi privilégié de ces substances pour votre toutou est donc en massage. Attention : comme chez l’Homme, il ne faut jamais appliquer d’huile essentielle pure sur la peau (ou le pelage) de votre animal de compagnie. Elle doit être préalablement diluée dans une base neutre, comme une huile végétale ou du gel d’aloe vera. Comptez une goutte pour une cuillère à café de diluant.

En outre, il est fortement déconseillé d’en utiliser chez la femme enceinte ou allaitante et chez les jeunes enfants… Il en est donc de même pour les chiennes en gestation ou qui nourrissent leurs petits, et pour les chiots de moins de six mois.


Le plus souvent, les signes cliniques sont dominés par :

  • Des troubles digestifs : vomissements, salivation excessive, douleurs abdominales, anorexie, …

  • Des troubles nerveux : abattement, ataxie, tremblements et parfois convulsions…

  • Des troubles cutanés : irritations, prurit, ulcérations cutanées, …

  • Des troubles oculaires : larmoiement, conjonctivite, kératite, …

  • Des troubles respiratoires en cas d’inhalation (pneumonie)


Comment les utiliser ?


La première chose que l’on doit rappeler, c’est de ne jamais utiliser une huile essentielle à usage thérapeutique sur votre chien, sans l’avis d’un vétérinaire aromathérapeute.


En effet, certaines huiles, bien qu’elles soient naturelles, peuvent provoquer des irritations de la peau ou des réactions allergiques. C’est d’ailleurs pour cela qu’il ne faut pas les appliquer directement sur la peau de votre chien, elles doivent être diluées auparavant dans une huile végétale ou un shampooing.


Vous pouvez soulager votre animal pour certaines pathologies, comme le mal des transports ou les vomissements avec la menthe poivrée.


Plusieurs huiles ont des propriétés anti infectieuses et anti inflammatoires comme la camomille, ou l’eucalyptus citronné.


L’huile essentielle de lavande est connue pour ses propriétés antiseptiques, antispasmodiques et cicatrisantes


L'huile essentielle de pin est un décongestionnant pour les voies respiratoires, elle aide votre animal à éliminer les sécrétions bronchiques


On peut utiliser les huiles essentielles de plusieurs façons :


En application cutanée


Certaines huiles peuvent être appliquées sur la peau de votre chien en cas, par exemple, de problèmes dermatologiques. Mais il est indispensable de bien se renseigner au préalable, car certaines huiles sont irritantes et doivent être diluées avant application (huile végétale, shampooing…).

La règle générale est de 1% de dilution : par exemple, une cuillère à soupe d’huile d’olive ou de miel = 1 goutte d’huile essentielle.

Vous pouvez faire un essai sur une toute petite zone de peau et attendre 48h avant d’appliquer sur une plus grande surface. Vous pourrez ainsi vérifier que votre chien ne fait aucune réaction.


Par voie orale ( Je ne le conseil pas)


Certaines huiles essentielles peuvent être administrées oralement au chien. Attention, il faut diluer les huiles essentielles auparavant dans une huile végétale, du miel ou des extraits de plantes.

N’ajoutez pas d’huile essentielle dans la gamelle d’eau de votre animal, ce qui risquerait de lui causer des brûlures.

Certaines huiles doivent être “enrobées” sous forme de gélule ou de capsule. Il est donc nécessaire de les faire préparer en pharmacie.


En inhalation : (Possible mais à éviter quand l'animal est dans la pièce)


Vous pouvez utiliser certaines huiles essentielles en diffusion dans l’atmosphère, à l’aide d’un diffuseur électrique adapté. Attention, même dans ce cas, il est souvent nécessaire de diluer l’huile avant diffusion.

L’odorat du chien est sensible aux huiles essentielles, il ne faut donc pas l’exposer constamment à ces odeurs.


Conclusion :


Faites appel à un professionnel dans le domaine avant de vouloir vous même soigner votre animal ! Je comprends que tout est disponible sur internet aujourd'hui, vous trouvez des recettes mais faites attention !


Encore hier, je vois une sois-disant professionnelle, proposer son spray anti moustique avec simplement de l'eau et des huiles essentielles. Les huiles essentielles se dissoudent seulement dans un corps gras, si vous les mettez directement dans de l'eau, même en secouant bien le produit avant vaporisation, l'huile essentielle, va se détacher de l'eau au moment de la projection et aller au contact direct de la peau ! Et elle peut donc provoquer des brulures a votre animal !


Attention également au huiles essentielles photo-sensibilisante également qui avec le UV vont régir et faire une réaction de brulure !


Demander conseil à des professionnels, vérifier que ces personnes sont diplômes en aromathérapie ou naturopathie et qu'elles ont les connaissances suffisantes !


ONT NE RIGOLE PAS AVEC LES HUILES ESSENTIELLES MÊME SI CELLES-CI SONT NATURELLES !






18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout